Home Questions/Réponses Rav Brand Qui sont les saducéens ?

Qui sont les saducéens ?

Par Rav Yéhiel Brand

Question:

Chalom ‘Alékhèm,

Qui sont les saducéens et où sont-ils maintenant ?

Toda Rabba.

Réponse:

Bonjour,

Comme le rapporte le Talmud, il s’agit d’un groupe de juifs, à l’époque du deuxième Beth Hamikdach, qui suivait un homme nommé Zadok, élève du Sage Antignos.

L’élève, devenu hérétique, prêcha et encouragea à pratiquer un judaïsme en opposition avec le judaïsme transmis de génération en génération. Après la destruction du Beth Hamikdach, le christianisme naissant, des juifs déviants créèrent le christianisme, qui emportait avec lui les sectes juives déviantes.

Six siècles avant ce Zadok, a vécu un autre Zadok, Cohen et fidèle ami du roi David. Le grand prêtre Eviyatar, autrefois grand ami du roi David devenu déloyal en s’associant à Adiniyahou, le fils rebelle du roi David (Rois I, 1, 7), fut renvoyer par le roi Chlomo, qui nomma Zadok comme grand prêtre (Rois I, 2, 35). Dès lors, tous les grands prêtres furent les descendants de ce Zadok (Chroniques 1, 6). Ezra le Cohen, le plus grand des sages de l’époque de la construction du deuxième Beth Hamikdach, descendait aussi de cette lignée (Ezra 7, 1).

Pour les récompenser de leur fidélité, le prophète Yé’hézkel (44, 15) leur promet l’exercice éternel de la prêtrise. Les Cohanim pieux de l’époque du deuxième Bet Hamikdach, comme la famille de Matityahou le Hasmonéen, furent des descendants de cette famille de Zadok.

Par contre, l’autre Zadok, l’instigateur de la secte des saducéens à l’époque du deuxième Beth Hamikdach, n’a rien à avoir avec la famille des Cohanim de Zadok.

Les adeptes des mouvements déviants du judaïsme (libéraux, Massorti etc.) croient en une “pluralité” de l’exercice du judaïsme antique ; pour eux, les saducéens sont des “compagnons de route”.

Dernièrement, ils distillent l’idée, folle, que les saducéens porteraient leur nom du fait qu’ils seraient la continuation de Zadok, l’ami du roi David, que le prophète Yé’hézkel loue de fidélité (…). Les idées hérétiques des saducéens s’appuieraient alors sur une tradition de la pieuse famille de Zadok (…) ; les pieux rabbins du Talmud les auraient écarté injustement (…) !

Kol Touv.

Related Articles