Home Questions/Réponses Rav Brand Quelle punition pour Israël, assassin de palestiniens ?!

Quelle punition pour Israël, assassin de palestiniens ?!

Par Rav Yéhiel Brand

Question:

Bonjour,

Quel sera le décret de D.ieu contre Israël qui met à mort 50.000 palestiniens, son voisin, au seuil de sa porte ?

Est-ce les mains tachées de sang qu’Israël se présentera devant son Seigneur ?

Réponse:

Bonjour,

La situation des palestiniens n’est pas due à la faute des juifs, mais aux fautes et erreurs des palestiniens eux-mêmes, et de leurs frères musulmans.

En bref, l’histoire se passa ainsi : les byzantins ont conquis cette terre des mains des romains ; les sassanides l’ont pris des byzantins ; le calife Omar l’a pris des sassanides ; après la chute de Bagdad, ce sont les turcs qui l’ont prisent ; après la première guerre mondiale, les anglais l’ont prise des turcs. Puis, les anglais et la SDN l’ont promis aux juifs. Les juifs n’ont pas agressé les arabes pour leur prendre leur terre, mais ils l’ont acheté aux effendis, et ils l’ont travaillé.

Après des agressions répétées de la part des arabes, comme, par exemple parmi de nombreux, le massacre de Hébron en 1929, où 64 juifs religieux d’une école talmudique furent froidement égorgés, et que les anglais n’ont pas assez protégé les juifs, ces derniers furent obligés de créer leur propre milice pour se défendre.

Après des protestations (injustifiées) des musulmans, les Anglais et la SDN ont décidé un partage : une partie sera donnée aux juifs, et l’autre aux musulmans.

Les musulmans, habitants cette terre ou n’habitants pas cette terre, ont alors déclaré la guerre aux juifs, ou, si vous voulez, aux sionistes, pour leur arracher cette terre.

Les arabes à Damas, au Caire, à Bagdad, à Amman etc. ont envoyé des armées pour écraser l’état juif, comme si les juifs avaient fait du mal aux arabes habitant Israël.

Le gouvernement des juifs a rassuré les arabes qu’ils pourront vivre là où ils se trouvent, tout comme les juifs ont habité dans des pays musulmans. Mais malheureusement, les arabes ont préféré écouter les appels et la propagande des arabes du Caire, de Bagdad etc., qui ont demandé aux arabes habitant dans l’état juif de sortir pour quelques semaines, jusqu’à la fin des hostilités, qui ne dureront pas longtemps.

Les arabes, sûrs de leur victoire, les enflammaient à travers les radios : “Sortez de vos habitations et fuyiez de ces “méchants juifs barbares” pour nous rendre facile la guerre et de les jeter à la mer, puis, vous rentrez dans vos maisons”. Les arabes ont alors abandonné leur maisons, par peur de cette guerre qu’ils ont provoqué eux-mêmes, et par espoir et par confiance en leurs coreligionnaires d’extérieur.

Puis; après leur défaite, les arabes ont demandé, sans gêne, de retourner dans leurs maisons, et ainsi, les autres pays arabes ont demandé à ce que les palestiniens retournent dans leurs maisons. Et en plus – c’est la cerise sur le gâteau -, en leur promettant de se venger, et d’essayer une deuxième fois d’agresser les juifs et de continuer de leur faire la guerre jusqu’à les jeter à la mer.

Les israéliens n’ont évidemment pas voulu. Comment pourraient-ils alors ? Pourquoi seraient-ils obligés de laisser rentrer des gens qui ne veulent pas d’eux ?

Dites-moi, cher monsieur, quel tort ont fait les juifs ? Qui sont les responsables des camps de réfugiés ? Ce sont les réfugiés eux-mêmes, ainsi que les gouvernements et les populations des pays arabes qu’ils représentent, ceux qui ont exhorté les arabes d’Israël de refuser l’état juif, ceux qui les ont exhortés de fuir la guerre qu’ils ont déclaré eux-mêmes.

C’est alors aux responsables, c’est-à-dire eux-mêmes, de se débrouiller, ainsi, c’est aux pays arabes d’accueillir ces populations. N’est-ce pas ? C’est logique ?

Imaginons-nous deux familles qui habitent une maison. Puis une famille prend les armes, appelle ses amis, et, ensemble, ils cherchent à expulser l’autre voisin. Puis, le voisin agresseur perd ; l’autre voisin accepte-il que l’agresseur revienne habiter ? Peut-il être tenu comme responsable du malheur de l’agresseur ?

Voilà l’injustice de ces gens qui soutiennent le droit au retour des palestiniens, qui soutiennent leur lutte armée. Voilà l’injustice de l’Egypte, de l’Irak, de la Syrie etc., qui ont refusé d’accueillir leurs frères.

Je pense que l’ONU a aussi sa part de responsabilité dans la souffrance de ces réfugiés. Car après une guerre et un déplacement de population (la guerre indo-pakistanaise a fait des dizaines de millions de déplacés, beaucoup d’autres guerres ont laissé des populations déplacées, en Afrique, en Asie et en Europe, dont les Balkans par exemple), l’ONU a la coutume d’aider les réfugiés pendant deux ou trois ans. Puis, ces populations apprennent à se débrouiller et à s’insérer quelque part.

Mais le cas des palestiniens est, sauf erreur de ma part, l’unique cas au monde, où l’ONU nourrit une population depuis plus de 60 ans. On dirait que l’ONU – et les nations qu’elle représente – cherche à tout prix à éterniser ce conflit, et qu’elle cherche en fin de compte la perte d’Israël.

Enfin, la non-insertion des palestiniens provoque une souffrance aux palestiniens.

Tout cela est une injustice, et n’ajoute aucun honneur aux nations.

Après les différentes défaites des arabes, la vie des juifs habitant des pays musulmans (Maroc, Tunisie, Egypte, Lybie, Irak, Iran, Liban, Yémen) était mise, injustement, en danger, et plus de 900 000 juifs ont été obligés de quitter leur pays, abandonnant maison et fortune. Ont-ils été dédommagés ? Ont-ils fabriqué des camps de réfugiés ? Non, ils sont allés ailleurs, pour construire un nouvel avenir.

Israël se présentera alors devant D.ieu avec des mains propres.

Related Articles