Home AutreAutre Texte Chlocha mi Yodéa – Y a-t-il d’autres situations où l’on veillera aussi à ne pas présenter ces derniers (l’un à la suite de l’autre) ?

Chlocha mi Yodéa – Y a-t-il d’autres situations où l’on veillera aussi à ne pas présenter ces derniers (l’un à la suite de l’autre) ?

Par Yaakov Guetta

Question : Il est connu qu’on ne fera pas monter à la Torah un père et son fils, ou deux frères l’un après l’autre. Y a-t-il d’autres situations où l’on veillera aussi à ne pas présenter ces derniers (l’un à la suite de l’autre) ?

Réponse : Oui. Par exemple, on veillera à ce qu’un fils ne dispense pas un cours de Torah juste après que son père ait, lui aussi, donné son chiour (idem pour deux frères). On tâchera donc (comme pour la lecture de la Torah) qu’il y ait une « Hafssaka » (une interruption constituée par exemple du cours d’un autre Rav, étranger à ces deux proches) entre ces deux chiourim.

Source : Rav Yaakov maabari au nom du Rav Yaacov yosef Zatsal (au nom du Rav Ben Tsion  Abba Chaoul.

Related Articles