Home Rav Yaakov GuettaHalakha Rav Yaakov GuettaHalakha Rav Yaakov Guetta Texte Chlocha mi Yodéa – Comment (de quelle manière) devra-t-on exprimer (traduire concrètement) cette obligation d’être empreint de Sim’ha en ce jour de jugement ?

Chlocha mi Yodéa – Comment (de quelle manière) devra-t-on exprimer (traduire concrètement) cette obligation d’être empreint de Sim’ha en ce jour de jugement ?

Chlocha mi Yodéa - Comment (de quelle manière) devra-t-on exprimer (traduire concrètement) cette obligation d’être empreint de Sim’ha en ce jour de jugement ?

Par Reouven

Question : Malgré la solennité du jour de Roch Hachana, moment lors duquel Hachem fait passer en jugement chaque créature du monde (ce qui implique que nous sommes tous censés appréhender et trembler face au Din du Roi des rois nous concernant), nous avons le devoir d’être confiants et joyeux.

Comment (de quelle manière) devra-t-on exprimer (traduire concrètement) cette obligation d’être empreint de Sim’ha en ce jour de jugement ?

Réponse : Cette Sim’ha (joie) passe par l’obligation incombant à chaque homme (père de famille) d’offrir à sa chère épouse de beaux vêtements (ou de belles chaussures), et de donner à ses enfants de bonnes friandises (bonbons, chocolats…) afin de réjouir ces derniers.

 

Source : Yalkoute Yosef, volume des yamim noraïm, mahadourate Elkaïm, page 185 (voir annotations)

Related Articles