Chlocha mi Yodéa – Birkat cohanim

Est-ce qu’il n’y a que les Cohanim qui accomplissent lors de la « Birkat cohanim » une mitsva de la Torah (en nous “bénissant”, ou plus exactement, en étant lors de ce moment d’une grande Kédoucha, les vecteurs, les canaux des 3 bénédictions divines qu’ils prononcent) ?

Par Yaakov Guetta

Question : Est-ce qu’il n’y a que les Cohanim qui accomplissent lors de la « Birkat cohanim » une mitsva de la Torah (en nous “bénissant”, ou plus exactement, en étant lors de ce moment d’une grande Kédoucha, les vecteurs, les canaux des 3 bénédictions divines qu’ils prononcent) ?

Réponse : Non. Chaque ben Israël entendant la « Birkat cohanim » émanant de la bouche du Cohen, et ayant l’intention de recevoir ces bénédictions, accomplit également une Mitsva positive de la Thora.

Il est également recommandé de penser dans son cœur durant la « Birkat cohanim » à des personnes malades ou ayant des besoins quelconques (tels que des gens cherchant par exemple à se marier ou à obtenir des enfants), et espérer (en priant uniquement dans son cœur et pas verbalement) fortement qu’Hachem leur envoie le salut et la bérakha qu’ils attendent.

Source « halakha béroura », sixième ‘hélek, page 332.

Related Articles