Home AutreAutre Texte Chélocha mi yodéa – Est ce que le Ner de Chabbath passe aussi en priorité pour un homme vivant tout seul chez lui ?

Chélocha mi yodéa – Est ce que le Ner de Chabbath passe aussi en priorité pour un homme vivant tout seul chez lui ?

Par Yaakov Guetta

Question :

Il est connu que celui qui n’a pas suffisamment d’argent pour acheter le Ner de Chabat et le Ner de Hanouka, devra acheter en priorité avec sa somme d’argent le Ner de Chabat, car la Mitsva du Chalom baït prime sur la Mitsva de publier le Ness de Hanouka.

En sera-t-il de même pour un homme vivant tout seul chez lui ?

Réponse :

Oui. En effet, le sujet du Chalom baït n’est pas forcément dépendant du fait d’être marié (et d’avoir donc de la lumière dans son foyer, durant Chabat pour préserver la paix et l’harmonie devant régner au sein du couple et de la famille), mais également lié au fait d’avoir suffisamment de lumière pour ne pas trébucher sur certaines choses de la maison (exemple des objets traînant par terre sur lesquels on pourrait glisser, provocant ainsi une mauvaise chute), ou se cogner contre eux. Par conséquent, même un homme célibataire, divorcé ou veuf devra privilégier le Ner de Chabat au Ner de Hanouka s’il n’a la possibilité d’acquérir que l’un des deux.

Source : Responsa  “Meèine Omer”  Volume 3 page 309

Related Articles