Home Rav Yaakov GuettaHalakha Rav Yaakov GuettaHalakha Rav Yaakov Guetta Texte Chélocha mi Yodéa – Quelle bénédiction doit-on réciter sur une tranche de pain qu’on a fait frire ?

Chélocha mi Yodéa – Quelle bénédiction doit-on réciter sur une tranche de pain qu’on a fait frire ?

Par Yaakov Guetta

Question : Quelle bénédiction doit-on réciter sur une tranche de pain qu’on a fait frire (ce qu’on appelle communément aujourd’hui : « du pain perdu ») ?
Réponse :
a- Si la tranche ou le morceau de pain frit n’a pas le volume de « Kazaït » (environ 30 grammes), on récitera avant de les consommer la bénédiction de « Boré mine mezonote », et la bénédiction de « al hamé’hiya » après les avoir mangés.
b- Par contre, si la tranche ou le morceau de pain frit a au minimum le volume de « Kazaït » (environ 30 grammes), on récitera avant de les consommer, la bénédiction de « hamotssi lè’hem mine haaretz » et le « Birkate Hamazone » après les avoir mangés.
Source : Yalkoute Yosef, Volume des « Bérakhote », siman 168, Halakha 4, page 127.

Related Articles