Comment prouver que Moché n’a pas modifié la Torah ?

Question :

Chalom Rav,

Si la Torah a été donné par Hachem par l’intermédiaire de Moché, quelle preuve avons-nous que Moché n’a pas modifié ce qu’Hachem lui a dit au mont Sinaï, vu qu’Hachem ne s’est adressé directement aux Bné Israël que pour les deux premiers commandements et non pas pour les 5 livres de la Torah ?

Merci par avance.

Réponse du Rav :

Bonjour,

Hachem avait confié à Moché la mission d’œuvrer les miracles en Egypte et dans le désert, et d’organiser la rencontre entre Hachem et les juifs au mont Sinaï. Quand Moché s’est acquitté avec brio de ces tâches, ils savaient qu’Hachem l’a nommé prophète et qu’Il a toute Sa confiance.

Puis, en entendant la Voix d’Hachem, les juifs ont pris peur et ont demandé à ce qu’Hachem passe par la suite par Moché. Hachem a accepté leur demande, et, comme l’écrit le Rambam (Yessodé Hatorah 8, 1 ; voir aussi Séfér Haïkarim de Rabbi Yossef Albo), les juifs ont entendu qu’Hachem dit à Moché, qu’Il communiquera le reste à Moché, et qu’Il les enjoint de le suivre. Hachem les a donc assuré que Moché ne trahira pas Sa parole :

“Lorsque vous eûtes entendu la Voix du milieu des ténèbres, et tandis que la Montagne était tout en feu, vos chefs de tribus et vos anciens s’approchèrent tous de moi, et vous dîtes : Voici, Hachem nous a montré Sa Gloire et Sa Grandeur, et nous avons entendu Sa Voix du milieu du feu; aujourd’hui, nous avons vu qu’Hachem a parlé à des hommes, et qu’ils sont demeurés vivants. Et maintenant pourquoi mourrions-nous ? Car ce grand feu nous dévorera; si nous continuons à entendre la Voix d’Hachem nous mourrons. Quel est l’homme, en effet, qui ait jamais entendu, comme nous, la Voix du D.ieu Vivant parlant du milieu du feu, et qui soit demeuré vivant ? Approche, toi, et écoute tout ce que dira Hachem, et tu nous rapporteras toi-même tout ce que te dira Hachem, nous l’écouterons et nous le ferons. Hachem entendit les paroles que vous m’adressâtes. Et me dit : J’ai entendu les paroles que ce peuple t’a adressées : tout ce qu’ils ont dit est bien. Oh ! S’ils avaient toujours ce même cœur pour Me craindre et pour observer tous Mes Commandements, afin qu’ils fussent heureux à jamais, eux et leurs enfants ! Va, dis-leur : Retournez dans vos tentes. Mais toi, reste ici avec Moi, et Je te dirai tous les Commandements, les Lois et les Ordonnances, que tu leur enseigneras, afin qu’ils les mettent en pratique dans le pays dont Je leur donne la possession.” (Dévarim 5, 23-31)

Kora’h disait que la nomination d’Aharon au poste de Cohen Gadol serait une invention de Moché. Celui-ci lui rétorqua alors : “Toi et ta troupe, vous vous êtes en vérité ligués contre Hachem !” ; “Vous saurez que ces hommes ont outragé D.ieu” (Bamidbar 16, 11 ; 16, 30). Le soupçon de Kora’h est en effet une insolence optimale à l’égard d’Hachem ; il soupçonne Hachem d’avoir nommé un hâbleur comme intermédiaire pour transmettre la Torah. En plus, il avait lui-même entendu de la bouche d’Hachem qu’on doit suivre Moché.

Kol Touv.

 

A propos de Rav Yéhiel Brand

Check Also

Qui sont les non juifs qui participèrent à la construction du Beth Hamikdach ?

Réponse du Rav : Shlomo engagea trois catégories de gens, afin de mener à bien …